La téléconsultation médicale sur Mac

Classé dans : À la une, Logiciels et solutions | 0

Depuis le 15 septembre 2018, tous les médecins peuvent proposer à leurs patients une téléconsultation en vidéo, ce dernier pouvant être assisté par un autre professionnel de santé comme une infirmière, au tarif d’une consultation classique (25 euros pour un généraliste). La mesure concerne tous les praticiens, quelle que soit leur spécialité et leur secteur.

En abolissant les distances, la téléconsultation permet en effet de simplifier l’accès à un médecin pour des patients rencontrant des problèmes de mobilité.

Comment est-elle réalisée ?

Dans tous les cas, pour le patient, la téléconsultation se déroulera comme n’importe quelle consultation, en partant d’une demande de rendez-vous.

Pour être prise en charge, la téléconsultation doit s’inscrire dans le « parcours de soins coordonnés » tel que défini depuis 2004, et à l’initiative du médecin traitant. Par ailleurs, le patient devra avoir consulté son médecin traitant au cabinet dans les 12 derniers mois, sauf dans certains cas, notamment pour les praticiens déjà en accès direct (ophtalmologistes, gynécologues, psychiatres…), les patients de moins de 16 ans, ceux qui n’ont pas de médecin traitant, ou si ce dernier n’est pas disponible en cas d’urgence.

Au niveau technologique, elle repose sur deux exigences :

  • D’une part, le recours à un échange vidéo, exigé par la loi, pour garantir la qualité des échanges entre le médecin et le patient via une très bonne résolution d’image. Tous les Mac, hormis le Mac mini et le Mac Pro, étant nativement équipés d’une webcam haute définition, la question ne se pose pas, idem pour les iPad.
  • D’autre part, la connexion doit être sécurisée, une exigence essentielle dans la mesure où elle fait transiter des informations à caractère médical dont la confidentialité doit être protégée.

Concrètement, c’est le médecin qui va envoyer un lien au patient, l’invitant à se connecter vers un site ou une application sécurisée. Une fois la connexion établie, le rendez-vous se déroule comme une consultation classique.

Comment est-elle facturée ?

À la fin de la consultation, le patient pourra payer directement par carte bleue sur un site sécurisé, envoyer un chèque par la poste, effectuer un virement bancaire, ou bien le médecin pourra appliquer directement le tiers-payant si son logiciel de facturation le permet.

Le spécialiste qui assure la téléconsultation devra, à la fin de celle-ci, transmettre un courrier au médecin traitant et archiver en copie dans le DMP du patient.

En cas de prescription médicale, celle-ci pourra être envoyée soit par la poste ou bien par voie électronique sur une messagerie électronique sécurisée.

Les solutions en ligne étant nombreuses et variées, n’hésitez pas à nous contacter pour trouver celle qui vous convient.

 

Malik Belkacemi M. Belkacemi