macOS : La grande migration

Classé dans : À la une, Logiciels et solutions | 0

2020 est un nouveau tournant dans le monde Mac avec l’annonce de la migration vers des processeurs maison, basés sur les processeurs Apple utilisés dans les appareils iOS / iPadOS / tvOS.

C’est la troisième migration d’architecture majeure du monde Mac. Avant celle ci, il y a eu le passage des processeurs Motorola 68000 à IBM PowerPC et du PowerPC aux processeurs Intel.

Pour ceux qui ont vécu ces périodes, il y a des choses à préparer, d’autant plus que dans le monde professionnel, souvent pour des raisons de logiciels et de périphériques qui n’évoluent pas forcément au même rythme, on ne peut se permettre de sauter dans le train de la nouveauté sans sécurité.

Une migration dure en général 3 ans. Même si cette dernière pourrait sembler plus rapide, car totalement maitrisée en interne, il serait plus sage de se dire qu’il ne vaut mieux pas migrer dans le cas ou vous utilisez des applications spécifiques à vos métiers, avant deux à 3 ans.

Si vous venez d’investir, pas trop de risques, votre Mac devrait tenir la route jusque là. S’il est un peu plus vieux, voici quelques conseils que vous pourrez suivre pour le faire durer 2 a 3 ans de plus.

Le plus important lors de la recherche de solutions de mises à jour de votre Mac c’est de trouver comment améliorer le plus facilement votre Mac et pour le meilleur budget. Nous allons donc baser nos conseils sur les Mac par modèle.

Les éléments que vous pouvez mettre à jour facilement sont la Mémoire vive (RAM) pour certains Mac, le stockage (SSD) en interne ou externe, et même la carte graphique en interne ou externe dans certains cas.

Mac portable et possibilité de mises à jour

MacBook Air 11 modèles 2014 à 2017
Machine pouvant confortablement faire tourner jusque macOS Catalina, voir les prochains systèmes, le problème du manque d’espace peut être réglé par la modification du SSD avec un SSD Transcend Jetdrive 850.

  • RAM – non modifiable
  • SSD – Modifiable par un SSD Transcend jetdrive 850
  • SSD – augmentation de capacité par un SSD externe USB 3 ou Thunderbolt 2

MacBook Air 13 modèles 2014 à 2017
Machine pouvant confortablement faire tourner jusque macOS Catalina, voir les prochains systèmes, le problème du manque d’espace peut être réglé par la modification du SSD avec un SSD Transcend Jetdrive 850.

  • RAM – non Modifiable
  • SSD – Modifiable par un SSD Transcend jetdrive 850
  • SSD – augmentation de capacité par un SSD externe USB 3 ou Thunderbolt 2

MacBook Pro 13 et 15 fin 2013 a fin 2015
Machine pouvant confortablement faire tourner jusque macOS Catalina, voir les prochains systèmes, le problème du manque d’espace peut être réglé par la modification du SSD avec un SSD Transcend Jetdrive 850.

  • RAM – non Modifiable
  • SSD – Modifiable par un SSD Transcend jetdrive 850
  • SSD – augmentation de capacité par un SSD externe USB 3 ou Thunderbolt 2

MacBook Pro 13 et 15 2016 et +
Machine pouvant confortablement faire tourner jusque macOS Catalina, voir les prochains systèmes, le problème du manque d’espace peut être réglé par un SSD Thunderbolt 3

  • RAM – non Modifiable
  • SSD – non modifiable – augmentation de capacité par un SSD externe USB-C ou Thunderbolt 3

Mac de bureau et possibilité de mises à jour

Mac mini Modèle fin 2014
Machine pouvant confortablement faire tourner jusque macOS Catalina, voir les prochains systèmes, le problème du manque d’espace peut être réglé par la modification du SSD avec un SSD Transcend Jetdrive 850.

Défaut: Le stockage interne par défaut est un disque mécanique de très faible vitesse (5400trs/min) qui aura tendance à ralentir encore plus le système à partir de Mojave avec le système de fichiers APFS

  • RAM – non Modifiable
  • SSD – Modifiable par un SSD Transcend jetdrive 850
  • SSD – augmentation de capacité par un SSD externe USB 3 ou Thunderbolt 2

Mac mini Modèle 2018
Machine pouvant confortablement faire tourner jusque macOS Catalina, voir les prochains systèmes.

  • GPU – Thunderbolt 3 via un boitier eGPU Jusqu’aux VEGA 56/64* et Radeon VII sur Mojave, RX5700/XT* (avec modification d’alimentation) sur Catalina (cartes ne supportant pas l’écran de démarrage par défaut – démarrage en écran noir)
  • RAM – modifiable, 2 modules jusqu’a 64Go
  • SSD – non modifiable – augmentation de capacité par un SSD externe USB-C ou Thunderbolt 3

**Firmware 144.0.0.0 requis

iMac 21 Modèle 2013 à 2019

Machine pouvant confortablement faire tourner jusque macOS Catalina, voir les prochains systèmes.

Défaut: Le stockage interne par défaut est un disque mécanique de très faible vitesse (5400trs/min) qui aura tendance à ralentir encore plus le système à partir de Mojave avec le système de fichiers APFS

  • RAM -non modifiable sans technicien
  • SSD – non modifiable sans technicien – augmentation de capacité par un SSD externe USB-3/Thunderbolt 2 jusque millésime 2015 ou USB-C/Thunderbolt 3 depuis millésime 2017

iMac 27 Modèle 2013 à 2019

Machine pouvant confortablement faire tourner jusque macOS Catalina, voire les prochains systèmes.

Défaut: Le stockage interne par défaut est un disque mécanique de très faible vitesse (7200trs/min) qui aura tendance à ralentir encore plus le système à partir de Mojave avec le système de fichiers APFS

  • RAM – modifiable, 4 modules jusqu’a 32/64 ou 128Go suivant le millésime
  • SSD – non modifiable sans technicien – augmentation de capacité par un SSD externe USB-3/Thunderbolt 2 jusque millésime 2015 ou USB-C/Thunderbolt 3 depuis millésime 2017

iMac Pro
Machine pouvant confortablement faire tourner jusque macOS Catalina, voir les prochains systèmes.

  • RAM -non modifiable sans technicien
  • SSD – non modifiable sans technicien – augmentation de capacité par un SSD externe USB-3/Thunderbolt 2 jusque millésime 2015 ou USB-C/Thunderbolt 3 depuis millésime 2017

Mac Pro 2010-2012
Machine pouvant confortablement faire tourner jusque macOS Mojave, Catalina et Big Sur pourront être installés (officiellement non supportés) avec les patcher de Dosdude1 (à vos risques et périls), le problème du manque d’espace peut être réglé par la modification du SSD avec un SSD Transcend Jetdrive 850.

Défaut: Le stockage interne par défaut est un disque mécanique de très faible vitesse (7200trs/min) qui aura tendance à ralentir encore plus le système à partir de Mojave avec le système de fichiers APFS

  • RAM – modifiable, 4 ou 8 modules jusqu’à 48 ou 128Go
  • SSD – Via un SSD SATA, ou via un adaptateur PCI-Express pour SSD NVMe**
  • GPU – PCI-Express Jusqu’aux VEGA 56/64* et Radeon VII sur Mojave, RX5700/XT* (avec modification d’alimentation) sur Catalina (cartes ne supportant pas l’écran de démarrage par défaut – démarrage en écran noir)

**Firmware 144.0.0.0 requis

Mac Pro 2013
Machine pouvant confortablement faire tourner jusque macOS Catalina, voire les prochains systèmes, le problème du manque d’espace peut être réglé par la modification du SSD avec un SSD Transcend Jetdrive 850.

  • RAM – modifiable, 4 modules jusqu’a 128Go
  • SSD – Modifiable par un SSD Transcend jetdrive 850
  • SSD – augmentation de capacité par un SSD externe USB 3 ou Thunderbolt 2
  • GPU – non modifiable

Mise à jour du stockage (SSD)

Il existe différents types de disques durs internes, les voici classés par vitesse :

Disques dur Mécaniques SATA III interne ou USB3 externe (débit maximal env. 80Mo/s)

Il s’agit des disques inclus dans les iMac 21 et 27 par défaut, souvent responsable du ralentissement de la machine avec le temps.

Disques dur SATAIII interne ou USB3 externe (débit maximal env. entre 500 et 600Mo/s)

Ce sont les modèles de SSD les moins chers mais aussi les moins performants, néanmoins bien suffisants pour améliorer la réactivité d’un Mac vieillissant. On peut trouver des boitiers entre 10 et 20 euros et les disques entre 50 et 70 euros pour un volume de 500 Go.

Disques dur NVMe dans boitier USB-C gen2 « SS10 » externe (débit maximal env. 1000Mo/s)

Ce sont les SSD les plus rapides mais le boitier est moins performant qu’un Thunderbolt, néanmoins deux fois plus rapide qu’un SSD USB SATA, on peut trouver des boitiers entre 30 et 70 euros et les disques entre 80 et 120 euros pour un 500Go.

SSD NVMe dans boitier Thunderbolt 3 externe (débit maximal env. 1500 à 2500Mo/s)

Ce sont les SSD et les boitiers les plus performants, presque aussi rapides qu’en connectique interne ; on peut trouver des boitiers entre 120 et 200 euros et les disques entre 80 et 120 euros pour un volume de 500 Go.

SSD interne Transcend Jetdrive 850 (interne PCIe)

  • Compatible avec de nombreux Mac portable et fixes en interne
  • Existe dans les capacités suivantes: 240 Go – 480 Go – 960 Go

Existe aussi en version Thunderbolt 2 / 3 externe (Jetdrive 855)

SSD externe Transcend Jetdrive 855 (externe thunderbolt 2 ou 3)

  • Compatible avec de tout Mac portable et fixes avec port Thunderbolt 2 (il existe une variante Thunderbolt 3)
  • Existe dans les capacités suivantes: 240 Go – 480 Go – 960 Go

Différence entre prise Thunderbolt 2 et prise Thunderbolt 3

Carte PCI SSD NVMe + SSD NVMe

Cette option nécessite une Carte PCIe. On trouvera parmi les modèles les plus courants :

  • Wolftech pulsecard
  • Aqua Computer S kryoM.2

Ou en plus haut de gamme : I/O Crest SI-PEX40129 et un SSD NVMe type Sabrent 512GB Rocket

SSD externe autre (USB-3 / USBC)

Cf guide des disques dur plus haut, l’ideal en terme de tarif étant un boitier TEKQ Cube Thunderbolt 3 et un SSD NVMe type Sabrent 512GB Rocket

Mise à jour de la RAM

Pour les modèles qui ont des modules de RAM non soudés, le plus simple pour savoir le type de RAM à acheter pour votre Mac c’est d’aller chercher les informations dans le menu  / A propos de votre Mac:

Pour être certain du type de mémoire à utiliser, vous pouvez aussi télécharger gratuitement sur l’App Store macOS ou iOS l’app « MacTracker » qui vous donnera les bonnes références pour les modules mémoires. Cette application vous permettra aussi de connaitre quelle version maximum de macOS est supportée par votre Mac officiellement.

Si vous avez un doute, le site du revendeur Macway pourra vous guider car il classifie les mémoires par compatibilité avec les correspondants. Voici les références de modules RAM correspondant à chaque modèle de Mac:

Mac mini Modèle 2018
RAM modifiable, 2 modules jusqu’a 64Go
2 modules de 260-broches DDR4 PC4-21300 (2666 MHz) SO-DIMM

iMac 27 Modèle fin 2013
RAM modifiable, 4 modules jusqu’a 32Go
4 modules de 204-broches PC3-12800 (1600 MHz) DDR3 SO-DIMM

iMac 27 Modèle fin 2014
RAM modifiable, 4 modules jusqu’a 32Go
4 modules de 204-broches PC3-12800 (1600 MHz) DDR3 SO-DIMM

iMac 27 Modèle mi 2015
RAM modifiable, 4 modules jusqu’a 32Go
4 modules de 204-broches PC3-12800 (1600 MHz) DDR3 SO-DIMM

iMac 27 Modèle fin 2015
RAM modifiable, 4 modules jusqu’a 64Go
4 modules de 204-broches PC3L-14900 (1867 MHz) DDR3 SO-DIMM

iMac 27 Modèle 2017
RAM modifiable, 4 modules jusqu’a 64Go
4 modules de 260-broches PC4-19200 (2400 MHz) DDR4 SO-DIMM

iMac 27 Modèle 2019
RAM modifiable, 4 modules jusqu’a 128Go
4 modules de 260-broches PC4-21300 (2666 MHz) DDR4 SO-DIMM

Mac Pro 2010-2012 – 1 processeur
RAM – modifiable, 4 modules jusqu’à 48Go
4 modules de 240-broches PC3-10600E (1333 MHz) DDR3 ECC SDRAM (pour certaines configuration la vitesse de la RAM est de 1066 MHz)

Mac Pro 2010-2012 – 2 processeurs
RAM – modifiable, 8 modules jusqu’à 128Go
8 modules de 240-broches PC3-10600E (1333 MHz) DDR3 ECC SDRAM (pour certaines configuration la vitesse de la RAM est de 1066 MHz)

Mac Pro 2013
RAM modifiable, 4 modules jusqu’a 128Go
4 modules de SDRAM DDR3 ECC 240-pin PC3-14900 (1866 MHz)

Mise à jour carte graphique

Les cas pour lesquels vous voudrez mettre à jour votre GPU sont soit si vous avez un Mac Pro 2010 – 2012 (5.1) soit un Mac avec ports Thunderbolt 3 (il faudra un boitier eGPU) et un écran externe à brancher directement à la carte graphique.

Mac Pro 5.1 (2010 / 2012)

Les meilleurs choix sont la Radeon RX 580 ou RX Vega 56/64 pour Mojave, et les RX 5700/5700XT pour Catalina, si possible de Marque Sapphire, modèles Pulse ou Nitro.

Dans les Mac Pro n’oubliez pas de placer la carte graphique au dessus de la carte SSD pour éviter d’avoir des plantage du à des soucis de dissipation thermique.

Mac Thunderbolt 3 
(Mac mini 2018, iMac 2016 à 2020, Macbook Pro 2016 à 2020, MacBook Air 2018 à 2020)

Pour les Mac en Thunderbolt 3, il vous faudra un boitier eGPU, il y en a pléthore, mais le choix préféré sera un Razer Core X, qui a un très bon rapport qualité prix, et dans lequel vous pourrez glisser toutes les cartes mentionnées plus haut.

Dans le cas d’un portable Mac si vous cherchez une Carte graphique externe pas trop grosse mais suffisamment puissante, nous vous recommandons la Sonnet eGPU brakeway Puck, plus petite et plus silencieuse.

Conclusions et recommandations

Avec toutes ces possibilités d’extensions, vous avez moyens de donner quelques années de répit à votre Mac.

Heureusement pour vous, les modèles qui ont le moins de possibilité d’extension sont aussi ceux qui ont déjà un niveau d’efficacité important, du coup pour eux seule la question de l’espace de stockage se posera, plus que les performances.

Si vous hésitez sur les modèles de disques externes à prendre, la chose à savoir c’est que seul les SSD en boitiers Thunderbolt auront la fonction TRIM activée.

La commande TRIM est une commande intimement lié aux disques SSD et à leur fonctionnement. Son utilisation permet d’améliorer à la fois la vélocité et la durée de vie des SSD.

Sur Mac la command TRIM n’activée par défaut que sur les SSD Interne (SATA / NVMe / PCIe) et Thunderbolt (1, 2, 3).

Il est malheureusement impossible de l’activer sur les disques externes en boitier USB3 / USB-C ni même les derniers USB-C Gen2.

La différence entre une solution SSD USB et une solution SSD Thunderbolt pouvant être importante, il faut prendre en compte cette information qui jouera grandement sur la réactivité et la durée de vie du SSD.

Par exemple pour un SSD externe de 500 Go, on pourra en trouver en USB3 a partir de 60 euros alors qu’en Thunderbolt 3 il faudra compter minimum 200 euros.

Concernant la RAM, il est intéressant aussi de savoir que même si ces modèles ne sont pas modifiables par les utilisateurs, les iMac 21 pouces de 2013 à 2020 et les iMac Pro ont des modules de mémoire qui sont modifiables en ouvrant le Mac et démontant la carte mère. Aussi cette opération, si elle peut être faite, ne peut l’être que dans un centre de réparation agréé Apple.

Enfin, concernant les Cartes Graphiques en boitier eGPU, il faut être conscient de la perte de puissance due aux limitations de bandes passantes du bus Thunderbolt, vous aurez des performances entre 30% et 40% inférieures aux performances maximales de la carte, en fonction d’ou l’affichage se fait (écran externe connecté à la carte ou écran interne)

Sébastien Sainte-Marie, consultant iNet System S. Sainte-Marie