Sortie de Parallels Mac Management v7 pour Microsoft SCCM

Classé dans : À la une, Logiciels et solutions | 0

Parallels sort ce mois-ci la version 7 de Parallels Mac Management (PMM), qui inclut de nouvelles fonctionnalités et améliorations, notamment la gestion des clients Mac® basée sur Internet, les séquences de tâches non OSD et l’imagerie macOS® simplifiée.

 

La gestion des clients Mac basée sur Internet (IBCM)

Quand il s’agit de la sécurité, la situation change constamment et le temps de réaction est un facteur critique. Les administrateur de parcs ont généralement besoin que les dernières stratégies de sécurité affectent instantanément les ordinateurs Mac gérés. La gestion des clients basée sur Internet répond exactement à ce besoin. Plus besoin de se soucier du VPN pour se connecter avec SCCM ; finis les problèmes de synchronisation des ordinateurs Mac quand ils se trouvent en dehors de l’entreprise.

La nouvelle fonctionnalité Parallels ICBM est un proxy transparent qui transmet les demandes entre l’agent Parallels Mac Client et le proxy Parallels Configuration Manager. Techniquement, il fait office de plugin pour Microsoft IIS et est également utilisé par SCCM pour les communications entre les ordinateurs sur Internet et les points de gestion / distribution. Avec ICBM, les Mac sont toujours synchronisés avec les dernières mises à jour du système et des logiciels, et les baselines de sécurité. Les utilisateurs Mac disposent donc toujours des logiciels les plus récents.

 

L’imagerie macOS simplifiée à partir d’une clé USB externe

Pour déployer un système d’exploitation sur un Mac, il faut d’abord le démarrer en réseau. Dans le passé, l’amorçage réseau était la seule option, mais cela présentait malheureusement certains inconvénients liés au protocole NetBoot et aux modifications de la configuration réseau qui peuvent être nécessaires pour que le NetBoot fonctionne sur les sous-réseaux.

PMM 7 permet de créer un support de démarrage (clé USB ou disque dur externe) pour éliminer le besoin de démarrage réseau en utilisant le service NetBoot. Ainsi, toutes les séquences de tâches préalablement créées, ainsi que tout autre contenu utilisé dans ces séquences, peuvent être utilisées avec le chargeur de démarrage USB sans aucun changement. Le service de démarrage sur le réseau reste néanmoins toujours exploitable.

 

Prise en charge des séquences de tâches non-OSD

Les séquences de tâches dans SCCM, utilisées pour automatiser diverses tâches, sont principalement conçues pour le déploiement de systèmes d’exploitation, tels que Windows et, dans le cas de Parallels Mac Management, macOS. Jusqu’à présent, PMM avait besoin d’une étape de séquences de tâches «Déployer l’image macOS» à ajouter à une séquence de tâches. Toutefois, dans certains cas, au lieu de « réimager » un Mac, l’on souhaitait parfois effectuer des modifications de configuration sur un Mac ou installer plusieurs packages logiciels. Cette version introduit la possibilité de créer des séquences de tâches non-OSD, donnant ainsi aux administrateurs une plus grande flexibilité.

 

One more thing…

Parmi les autres nouveautés, il est maintenant possible d’envoyer l’inventaire matériel sur demande : une nouvelle commande dans la console ConfigMgr permet aux administrateurs de forcer manuellement SCCM à collecter l’inventaire matériel à partir d’un ordinateur Mac sélectionné.

Le programme d’installation a également été repensé ; notamment, les mises à niveau sur place d’une version précédente de Parallels Mac Management sont prises en charge. Le processus de ré-authentification pour les clients Mac qui ne pouvaient pas contacter l’infrastructure SCCM pendant une période prolongée a également été amélioré.

F. Andrei